Samusocial de Guyane

SSICayenne - entretien maraude 2Cayenne, Guyane – créé en 2003

 

Le SamusocialGuyane intervient depuis 2003 dans l’aide et l’accompagnement des personnes en grande précarité ou en situation d’exclusion sociale, principalement auprès d’adultes et de familles.

 

Depuis 2011, le SamusocialGuyane prend en charge le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO). En lien avec les activités du SIAO, il s’est vu confier fin 2017, la gestion de 100 logements dans le cadre de l’intermédiation locative issue de la politique nationale du « logement d’abord ». En 2020, il a complété ses réponses en créant un service de Lits Halte Soin Santé et de Lits d’Accueil Médicalisé.

 

 

Activités :

Equipes Mobile d’Aide (EMA)

Une EMA intervient au cours de maraudes de jour et de nuit, pour évaluer les dangers encourus par les personnes en situations de rue, leur proposer des services et les mettre en relation avec des prestataires adaptés. Les orientations proposées sont essentiellement mises en lien avec les demandes des usagers mais aussi et surtout en fonction des besoins constatés par l’infirmière de la Maraude. L’accompagnement social en Maraude représente une grande part des prestations proposées par les travailleurs sociaux. Il est le lien indispensable entre l’usager et les professionnels.

 

Le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation « volet Urgence/115 »
Le numéro d’appels 115 Guyane a pour mission de répondre aux demandes d’hébergement d’urgence des personnes sans abri, mais aussi d’assurer les orientations vers les autres dispositifs d’hébergement d’urgence sur l’ensemble du territoire. Depuis le 1er janvier 2014, il est également le numéro départemental d’écoute téléphonique et d’orientation pour les personnes victimes de violences.

 

L’unité fonctionnelle « Hébergements et Soins »
Un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) est ouvert 7j/7 et 24h/24, avec une capacité d’accueil de 30 places. Des Lits Halte Soins Santé sont aussi ouverts 7j/7 et  24h/24, avec une capacité d’accueil de 6 places. Le nombre minimum légal de nuits à passer sur place est de 8. Depuis 2017, le Samusocial Guyane mène une mission d’intermédiation locative, à la demande de l’Etat, gérant un parc de 100 logements à destination de familles en situation de précarité, en attente d’accès à un logement pérenne. Il existe 2 lieux d’hébergement, un hébergement collectif et un hébergement diffus. L’hébergement collectif accueille des personnes majeures femmes et hommes, les chambres sont doubles et non mixtes. L’hébergement diffus est composé de chambres individuelles et pouvant accueillir des familles avec enfants, couples ou femmes seules avec ou sans enfants.

 

Le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation « volet insertion »

Le SIAO volet « insertion » assure la coordination des demandes de logement des personnes ou des familles sans domicile. Il prend en charge une évaluation sociale, la continuité des prises en charge et la continuité des parcours, la coopération et le travail partenarial entre les acteurs, la veille sociale avec les acteurs de l’hébergement/logement et les différents partenaires (bailleurs, collectivités, justice, santé, etc.). L’unité propose un hébergement dit temporaire justifiant un temps d’hébergement de 6 mois renouvelable une fois. Le temps d’hébergement est déterminé en fonction de la situation de la personne hébergée et de l’estimation du temps qui serait nécessaire pour atteindre les objectifs du projet personnalisé du bénéficiaire.

 

L’intermédiation locative « Les Jardins de l’Union »
Expérimenté en septembre 2017, le dispositif d’Inter Médiation Locative « Les Jardins de l’Union » est un dispositif de logements transitoires et a pour objectif d’intervenir auprès de populations qui résidaient en habitat spontané sur des zones sensibles ou terrains privés. Il s’agit d’un ensemble locatif de 100 logements regroupés et composés d’appartements et de maisons de ville. La sortie du dispositif d’Intermédiation locative est nécessairement conditionnée à l’obtention d’un logement définitif auprès des bailleurs sociaux pour les locataires. La sortie sèche est aussi une possibilité pour le locataire s’il souhaite quitter le dispositif.

 

 

Chiffres clefs 2020 :

7 396 Personnes rencontrées lors des maraudes

231 Maraudes de jour et de nuit

1 428 Soins et suivis

2 356 Appels téléphoniques

89 Demandes d’hébergement

630 Orientations sociales

 

 

Plus d’informations :

 

Contact : samusocialcayenne@wanadoo.fr