Les équipes du siège face à la crise

Réunion d’équipe par visioconférence

« Adaptation » : le maître mot de l’année 2020 !

La crise de la COVID-19 a impulsé de nombreux changements au sein de nos sociétés, dans nos façons de vivre et de travailler. Le confinement, la fermeture des frontières, les mesures nationales ont en effet créé de nombreux défis pour le secteur de la solidarité internationale. Pour le Samusocial International (SSI) il a fallu envisager de nouveaux outils d’intervention à destination des dispositifs Samusociaux partenaires tout en innovant dans ses méthodes de travail afin de maintenir ses activités malgré les contraintes liées au contexte sanitaire.

En amont de ce billet, le SSI a mené « Les entretiens du Samusocial International », une série de vidéos avec les directeurs des dispositifs Samusociaux pour mettre en lumière la réalité de terrain en pleine crise de COVID-19. Diffusées sur les comptes Twitter, Facebook ou encore Linkedin, elles ont contribué à apporter une visibilité aux capacités d’adaptation des samusociaux et du SSI face à une situation tout à fait inédite .

Grace aux entretiens menés cette fois-ci au sein des différents départements du siège du SSI, nous vous proposons ici une retro-perspective du travail réalisé par les équipes du siège lors de ces six derniers mois de crise.

La réponse du Samusocial International  : reconfigurer « l’aller vers »

  • S’organiser en temps de crise

Au Samusocial International, ce ne sont pas les manières de travailler qui ont été bouleversées par la crise de la COVID-19, les chargés de programmes et des ressources techniques étant habitués à travailler à distance, en assurant un suivi continu avec les directeurs des Samusociaux locaux.

En revanche, avec le confinement et l’instauration du télétravail, l’équipe s’est retrouvée éclatée. Pour maintenir le lien entre chaque membre de l’équipe et échanger des informations, des dispositions ont rapidement été prises : la création des groupes WhatsApp permettant un dialogue et un échange plus rapides de documents entre les équipes, l’instauration d’une réunion d’équipe hebdomadaire, etc. La communication, plus que jamais nécessaire, a également été développée sur les réseaux sociaux au cours de ces mois de confinement afin de rendre compte de la continuité des activités des équipes au siège et de terrain.

  • Accompagner les dispositifs Samusociaux locaux dans leur réponse à l’urgence sanitaire …
Distribution alimentaire par le Samusocial Burkina Faso

Face à l’aspect inédit de la crise et des particularités inhérentes à chaque pays, les équipes du Samusocial International se sont fortement mobilisées afin d’accompagner les directeurs des Samusociaux dans la réorganisation de leurs dispositifs pour répondre aux nouveaux besoins sanitaires et de protection des personnes, adultes et enfants, à la rue .

En effet, l’enjeu du SSI, en particulier son département des ressources techniques et celui des programmes, a été de les accompagner dans la mise en place rapide de services adaptés à la situation d’urgence, afin d’assurer la continuité des activités tout en répondant aux nouveaux besoins des personnes en situation de grande exclusion, encore plus vulnérables en période de crise sanitaire.

  • … à travers de nouvelles activités
Activité menée avec les enfants et jeunes en situation de rue par le Samusocial Mali

De nouvelles activités ont ainsi rapidement été instaurées dans certains dispositifs locaux afin de pallier la surexposition des personnes vivant en rue aux risques sanitaires et sécuritaires liés au couvre-feu et à la précarité économique due à la disparition des activités de survie (mendicité, petits métiers de rue, etc.). Plusieurs initiatives différentes ont ainsi été menées selon les besoins spécifiques de leurs bénéficiaires, à l’image des maraudes rendues impossible le soir en raison des confinements et couvre-feux, qui ont donc été redéployées  en journée afin d’assurer la continuité des activités des dispositifs,. Ces maraudes de jour ont notamment permis de distribuer des denrées alimentaires aux enfants et jeunes des rues à Ouagadougou et à Pointe-Noire, afin de remédier au manque de nourriture. Au Mali, le Samusocial local a réussi à ouvrir 4 centres de mise à l’abri d’urgence avec une capacité totale de 80 bénéficiaires. Le Samusocial International en Egypte a développé des campagnes de sensibilisation et d’information sur le COVID-19 pour les enfants et jeunes de la rue éloignés des médias et autres sources d’information des populations.  Au Pérou ou au Liban, ce sont des suivis téléphoniques qui ont été mis en place afin d’assurer un suivi continu compromis par les couvre-feux et mesures barrières.  Des kits d’hygiènes (avec des masques, gels hydro alcooliques) ont également été distribués dans de nombreux dispositifs. Ces nombreuses initiatives ont pu être réalisées grâce au renfort de professionnels en soutien aux équipes, mais également grâce à la mobilisation massive de tous pour répondre jour après jour aux besoins les plus urgents des personnes à la rue, malgré le contexte.  

  • Assurer la protection des équipes de terrain
Les équipes du Samusocial Pérou équipées contre le virus mènent leurs missions

Pour faire face à la surexposition des équipes des Samusociaux au virus, des mesures de protection ont été intégrées aux activités à travers le renforcement des gestes barrières, en équipant le personnel de kits de protection et en assurant des formations sur la problématique de la COVID-19…

De manière générale, c’est la méthode Samusocial « d’aller vers » les populations en situation d’exclusion qui a été repensée afin de répondre au mieux à la crise COVID-19 et de maintenir le lien avec les populations bénéficiaires de l’aide, malgré des restrictions physiques liées aux mesures barrières.

Création d’un nouveau dispositif en France : SOS CRISE

En France, le Samusocial International s’est engagée auprès de l’association Les Transmetteurs pour la création d’une plateforme d’écoute médico-psycho-sociale répondant aux personnes souffrant des impacts du confinement.  Cette ligne téléphonique d’urgence gratuite appelée SOS CRISE (anciennement SOS Confinement), a été conçue à destination des personnes en situation d’isolement et aux personnes subissant « la fracture numérique ».

À travers cette initiative, le Samusocial International a apporté ses savoirs et savoir-faire sur la grande exclusion et la gestion de projet. L’association a ainsi réaffirmé son engagement dans la lutte contre toutes les formes d’exclusion, ainsi que la nécessité d’aborder ces problématiques de manière globale, à travers le triptyque médical-psychologique-social. L’apport du SSI à travers la mobilisation de ses équipes a nécessité un travail rigoureux et continu qui, à l’heure actuelle, perdure. En effet, SOS CRISE porte le projet d’accompagner de manière pérenne les personnes en France dans le besoin en ces temps de grands bouleversements sanitaires, économiques et politiques.

7 000 appels ont été pris en charge à ce jour  par les équipes bénévoles afin d’écouter, informer, accompagner et orienter les personnes dans le besoin.

Enseigner et former en distanciel

  • Maintenir la formation

En France, l’enseignement du Diplôme Universitaire Enfants et jeunes « de la rue » coordonnée par la coordinatrice des ressources techniques du SSI, a également été impacté par l’épidémie en raison de la fermeture de l’Université de Paris. Des cours en visioconférence et un réaménagement du calendrier des sessions ont dû être instaurés. Par ailleurs, l’accès aux stages – que les étudiants ont la possibilité d’effectuer dans le cadre de cette formation – a été fortement contraint en raison du contexte sanitaire. À relever cependant un très grand investissement de la part des étudiants qui sont restés présents tout au long de la formation à distance.

  • Former à l’étranger

Concernant les activités de formation, une première « mission » de formation en distanciel, a été mis en place par le département des ressources techniques pour la coordinatrice de l’équipe mobile d’aide au Liban.

Cette première expérience d’enseignement et de la formation à distance s’est déroulée avec succès même s’il convient de travailler davantage sur des méthodes pédagogiques innovantes !

Pour les mois à venir…

Que ce soit dans la gestion comptable de l’association, le suivi de programme, l’appui aux dispositifs nationaux, la recherche de financement, chaque activité menée par les différents départements du siège a été impactée par la COVID-19. Cependant, chaque entité du SSI a su assurer sa mission afin de répondre à la crise et continuer ses missions d’assistance des personnes en situation de grande exclusion.

  • Vers de nouvelles pistes de réflexion
Photo des Journées de Coordination en 2019 au siège , elles seront menées à distance en 2020

Les défis auxquels ont dû faire face les équipes du SSI ont tout de même insufflé de nouvelles pistes de réflexion sur les manières de travailler, et posent de nombreux enjeux en termes d’animation et d’accessibilité pour les professionnels du SSI et des Samusociaux locaux. En effet, comme le rappelle le département des suivis de programme, la cohésion de groupe nécessite un contact direct – toujours très apprécié – entre les équipes du SSI et ses partenaires sur le terrain, auquel la vidéoconférence ne peut entièrement se substituer. Pour l’heure, malgré un fort attachement au format traditionnel en présentiel, les Journées Annuelles de Coordination organisées par le SSI au siège qui réunissent tous les directeurs des dispositifs Samusociaux afin d’échanger sur les retours d’expériences et de renforcer les relations partenariales, vont être pour la première fois organisées en distanciel.

  • Le SSI : vecteur de solidarité internationale

En ce début d’année 2020, la crise de la COVID-19 a engendré de nombreux bouleversements à l’échelle mondiale, mettant en lumière la vulnérabilité encore plus criante des populations vivant en rue, premières victimes des effets de la pandémie.                        

Le Samusocial International, par sa capacité à renforcer et adapter continuellement ses modalités  d’intervention, a pu répondre, jour après jour aux besoins spécifiques des Samusociaux partenaires et de leurs bénéficiaires. Ce succès a également été possible grâce à la solide relation de confiance entre le SSI et ses partenaires Samusociaux, démontrant à nouveau la force du réseau SSI.  De plus, la mobilisation du SSI à l’échelle nationale contre l’exclusion et l’isolement avec sa contribution à la création du dispositif SOS CRISE réaffirme quant à elle, sa position de rassembleuse des expertises et de génératrice de nouveaux modèles d’action à fort impact.

En définitive, chacune de ces initiatives rend compte de la complémentarité des équipes du SSI et de ses partenaires, du remarquable travail de mutualisation des savoirs et savoir-faire de ces dernières et de l’investissement de chacun, permettant à l’association d’être en perpétuelle évolution et en adéquation avec les défis de son temps.