La famille des référents techniques samusocial réunie pour la troisième édition parisienne

Les référents techniques des Samusocial Mali, Sénégal et Pointe Noire, ainsi que la directrice du Samusocial Casablanca étaient de nouveau à Paris la semaine dernière, du 28 au 30 octobre, afin de « tester » et de finaliser ensemble le guide méthodologique d’intervention en rue, publication en cours d’élaboration par le Samusocial International. Les contenus de ce guide ont été éprouvés en tant qu’outil de formation par chacun des référents techniques, soit en tant que formateur , soit en tant que formé, durant une série de jeux de rôles.

Nous vous en avions déjà parlé, ce projet pilote est né en 2011 : former des référents techniques locaux dans trois Samusociaux afin de renforcer durablement le transfert des compétences et des expériences acquises dans un Samusocial. Ces référents seront ainsi à même de former les futurs professionnels des Samusociaux dans leurs pays ainsi que les professionnels de leurs structures partenaires, et dans d’autres pays du monde ; et ceux afin de renforcer in fine la qualité des interventions auprès des enfants et jeunes de la rue.

Mosaïque d’impressions :

John, Directeur opérationnel du Samusocial Pointe-Noire, psychologue clinicien et référent technique Samusocial :

Ce fut un agréable plaisir de nous retrouver une fois encore nous membres de la famille qui s’appelle Référent technique samusocial dont avec Mr Référent Youssouf le père, Madame Référente Gouagna la maman, Référent Jean le fils qui souvent a du mal a rester tranquille, référent John le benjamin très souvent brimé, Antoine le bon petit sage Et Référente Waafa la tante qui observe. Ah j’oubliais il y’avait aussi trois sœurs jumelles et leur frère tous enfants de la tante de papa Référent Youssouf qui à épousé Mr Intervenant .Les trois filles s’appellent Intervenante Marie, Intervenante Odile, Intervenante Delphine. Le frère s’appelle Intervenant Romain. Tu vois en Afrique il est facile de constituer une famille!

J’oubliais ceux qui n’ont pas été cités n’ont qu’à m’appeler et je leur trouve une place , vu que je connais des familles de plus d’un millier de personne en Afrique…

Wafaa Bahous, Directrice du Samusocial Casablanca :

Heureuse d’avoir pu participer à la finalisation du guide méthodologique, c’est une opportunité d’échanger , d’apprendre, de redresser , d’unifier et de capitaliser notre travail sur le terrain.

Odile Gaslonde, chargé de formation du Samusocial International :

Une fois encore cette rencontre pour trois jours de formation avec les référents techniques du Congo, du Mali, du Maroc et du Sénégal ont prouvé que lorsqu’on donne de l’énergie, du sens et de la motivation à son travail il est toujours possible d’apprendre, de progresser et ensuite de transmettre.

Antoine Gomis, Travailleur social, coordonnateur social au Samusocial Sénégal, Référent Technique Samusocial :

Pour moi c’était des moments de retrouvailles riches en terme d’échanges pratiques, de partages de nos expériences et de révisions de certains concepts.

Delphine Laisney, Coordinatrice des ressources techniques Samusocial International:

Cette 3ème session de coordination du projet de développement d’un réseau de référents techniques Samusocial marque une étape importante.

Au-delà de la création d’un réseau de formateurs, il s’agit bel et bien de constituer un cadre d’échanges de savoirs fondés sur une méthode commune mais nourris d’expériences professionnelles singulières et riches d’enseignements mutuels

Et enfin un mot de la fin, phrase à méditer envoyée par Youssouph Badji, Directeur des Opérations du Samusocial Sénégal, Référent technique Samusocial :

On ne connait jamais le contenu d’un canari sans l’avoir ouvert auparavant !!!!!

La famille des référents techniques samusocial - Octobre 2013
La famille des référents techniques samusocial – Octobre 2013